Data: 10-05-2018

De: Francesco Sinibaldi

Assunto: La recherche des sons désolés.

Le doux soleil
du nouveau matin
paraît pensif
comme une
large lumière
qui tombe tout
à coup dans
le vent automnal,
ce souffle infini
qui rappelle la
jeunesse.

Francesco Sinibaldi

Novo Comentário